Les Discrètes ou la révolution silencieuse des femmes

« Surtout, je ne voulais pas que mes filles aient cette vie là ». C’est la première chose qu’elles me confient. Pendant 3 ans, l’auteure, Anne Lecourt, s’obstine à collecter la parole de femmes ordinaires, sans histoires. Ces paroles récoltées sont un témoignage extrêmement vivant des conditions de vie de nos mères et grand-mères.

Tout cela n’a pas la prétention d’être une étude sociologique, cependant de la petite histoire de la vie quotidienne des femmes dans les années 1950-1960, il est possible d’en entrevoir une plus grande, plus large, qui nous éclaire sur l’universalité de la condition féminine. L’exposition donne chair à ce combat des femmes visant à s’émanciper lentement mais surement de leur dépendance vis-à-vis des hommes, de la famille, de la morale.

Plan de l’exposition : Collecter – Le dire… et l’écrire – La famille – L’école – La religion – Le mariage – La maternité – Le travail – L’intimité – L’obéissance – La danse – L’éveil – L’émancipation

14 panneaux

http://sepiabodoni-expo.com/les-discretes-ou-la-revolution-silencieuse-des-femmes/

Découvrez notre programme complet d’animations : Rencontre-débat avec l’auteure, Exposition , Théâtre

Téléchargez le programme ici ou ici sur calameo

Anne Lecourt anime des rencontres, des ateliers d’écriture et la compagnie Quidam Théâtre a mis en scène les Discrètes.

Le livre de Anne Lecourt  » Les Discrètes, paroles de Bretonnes » a été édité par les Editions Ouest-France